La valorisation d'une Culture Intermédiaire Piège à Nitrate (CIPAN) en Surface d'Intérêt Ecologique (SIE) implique le respect des deux législations encadrant ces cultures.

Attention, si plusieurs législations s’appliquent à la parcelle, il faut respecter les obligations les plus strictes.

Surface d’Intérêt Ecologique (SIE) 

Le couvert doit être composé de minimum 2 espèces appartenant à 2 listes différentes parmi celles ci-dessous :

- Graminées : avoine blanche, avoine brésilienne, dactyle, fetuque, froment, ray grass anglais ou italien, seigle, triticale
- Légumineuses : féverole, gesse, lotier, pois fourrager, les trèfles, vesce commune ou velue
- Crucifères : choux fourrager, moutarde, radis fourrager, cameline
- Autres familles : lin, niger, phacélie, sarrasin, tournesol
De plus, l’exploitant qui met en place des SIE doit consigner les différentes interventions dans un carnet de champ qui peut être celui reprenant l’historique de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Les informations qui doivent être reprises dans ce document sont : l’identification de la parcelle, la composition du couvert, les dates de semis, de destruction et de récolte (si autorisée).

Enfin, à ne pas oublier : 1 ha déclaré comme CIPAN ne peut valoir que 0,3 ha de SIE.

Fiche reprenant l'intégralité de la législation

Consulter la fiche technique CIPAN et SIE

FAQ - Valorisation d'une CIPAN en SIE

Les ray-grass SIE ne peuvent pas être déclarés dans la déclaration de superficie comme prairie temporaire l’année qui suit leur implantation, à l’exception des situations où ils ont fait l’objet d’un sous-semis dans la culture principale. Ce point est contrôlé administrativement dans les déclarations de superficie.  Le sous-semis peut donc servir d’implantation d’une prairie temporaire qui sera déclarée l’année culturale suivante. 

PGDA :  
Sur un plan légal :
Dans le cadre du PGDA, il est autorisé de fertiliser le couvert avec de l’azote minéral entre le 15/02 et le 15/09.

Sur un plan agronomique :
La fertilisation minérale n’est pas pertinente après un épandage de fertilisant organique ou après une culture qui laisse une quantité importante d’azote après la récolte (lin, pomme de terre, pois…). En effet, la fertilisation du couvert conduit à une augmentation du lessivage d’azote.

SIE couvertures hivernales: la fertilisation minérale est interdite entre le semis et la destruction ou au plus tard jusqu’au 15/02. 

PGDA :  
Sur un plan légal :
Dans le cadre du PGDA il est autorisé de fertiliser avec de l’azote organique durant les périodes d’épandage autorisées soit :

  • Pour les engrais de ferme à action rapide : du 16/02 au 15/09  
  • Pour les engrais de ferme à action lente : toute l’année HZV, du 16/11 au 30/09 en zone vulnérable

Il faut toutefois veiller à ce que le couvert ne soit pas détruit par l’épandage. Sur un plan agronomique : La fertilisation organique après une culture qui laisse une quantité importante d’azote après la récolte (lin, pomme de terre, …) n’est pas pertinente. En effet, la fertilisation du couvert conduit à une augmentation du lessivage d’azote. SIE : Sans restriction  

Inscrivez-vous à la newsletter